Q

ui sommes nous ?

Instrument d’information et d’étude, l’IHEDN est un établissement unique en son genre. Lieu de rassemblement et d’interconnexion entre des acteurs d’horizons très divers, civils et militaires, l’IHEDN a su créer les conditions optimales pour favoriser une réflexion sur les questions de défense. Il mobilise un réseau de spécialistes de défense et des relations internationales en soutenant des travaux de recherche ainsi que leur publication et en proposant des formations qui s’adaptent à l’évolution du monde contemporain.

Créée en août 1949 l’Association des cadres et auditeurs de l’Institut des hautes études de défense nationale regroupe les auditeurs des sessions nationales de l’IHEDN et des cadres à l’IHEDN. Elle a son siège à l’Ecole militaire 21 place Joffre Paris 7ème (Adresse postale : Case 41 – 1 Place Joffre. 75700 PARIS SP07).

Les activités de l’association ne cessent de se développer. Elles correspondent avant tout à la mission principale de l’association, qui en fait un centre de formation continue et un cercle d’études sur les problèmes de défense globale. La conception globale de la défense associant à la défense militaire une dimension civile et économique, mais aussi sociale et culturelle. Elles ont aussi pour but de maintenir les liens d’amitié qui se sont créés au cours de la session.

Ces activités s’exercent dans le cadre de commissions :

Organise des déjeuners-débats permettant à une personnalité particulièrement qualifiée d’exposer, en petit comité, son point de vue sur un grand problème international général (problème de l’eau, démographie, nouveaux moyens de communication, etc..) ou particulier à la situation d’un pays donné (Russie, Iran, Japon, etc..). Elle organise aussi des conférences, dans le même esprit, mais pour un public plus large d’auditeurs.

Créée en 1965 la Commission des voyages d’études gère, organise et coordonne les voyages à l’étranger. Il est peu de pays, intéressants à divers titres géostratégiques, qui n’aient fait ainsi l’objet de voyages d’études.

Outre l’intérêt intrinsèque de ces voyages, reflété dans les rapports qui sont été transmis aux organismes intéressés, la participation à chacun d’eux d’auditeurs de différentes sessions, d’âges et d’origines variés, a créé des liens utiles à la cohésion de l’association et, par là même, à l’efficacité de ses activités.

La nécessité d’une approche globale, permanente et cohérente de la défense impose une vision la plus ouverte possible sur la société, le monde et ses évolutions. La commission a pour mission d’initier et de développer une réflexion sur les nouvelles relations entre les domaines de l’économie et de la défense. Les changements très profonds qui ont marqué la fin du siècle précédent et le début du 21ème siècle rendent nécessaire la multiplication des forums libres d’expression. Il nous est apparu essentiel que des femmes et des hommes de pouvoir puissent s’exprimer sur l’esprit de flexibilité, de concurrence et de combativité du monde économique français.
Le prix Vauban, décerné par l’Association des auditeurs, a été créé en 1973. Il est attribué chaque année pour récompenser une œuvre, littéraire ou autre, ayant contribué à la promotion, à l’illustration ou au développement de la Défense, notamment dans les domaines militaire, économique, scientifique, diplomatique ou politique. Le prix Vauban est devenu une distinction très prisée qui donne lieu chaque année à une brillante cérémonie à laquelle les médias portent un grand intérêt.

Le rôle de la commission est de proposer des activités qui permettent de maintenir et développer les relations amicales entre auditeurs des différentes. Les activités, très variées, doivent être “originales et privilégiées”, mettant souvent à contribution des auditeurs en activité ou des relations personnelles des membres de la commission. Les lieux visités ne sont généralement pas accessibles au public ou vus en “avant-première”.

Enfin, il existe, comme dans toutes les associations, diverses commissions techniques ou particulières (i.e. La commission juridique, la commission des finances…)

Toutes ces commissions s’attachent à se renouveler et sont donc ouvertes à toute candidature des auditeurs des nouvelles sessions.

Le digital concentre une capacité d’innovation, la possibilité de créer des ruptures dans les usages des consommateurs et, pour les entreprises, de transformer en profondeur la relation client, les processus métiers et les modèles économiques.

Il induit un nouveau paradigme :
De nouvelles façons d’échanger, de travailler, de communiquer ; la capacité à innover et créer des ruptures sans grande intensité capitalistique ; une chaine de valeur éclatée entre contenus et transmissions ; Rapprocher le thème du digital des auditeurs de l’IHEDN est un enjeu important, car le digital est source d’innovation ouverte, pose des questions de protection des infrastructures vitales, de protection des données, d’intelligence économique.

Le digital est un creuset pour bâtir de nouvelles entreprises, de nouvelles compétences au niveau européen mais constitue un levier important de puissance et de sécurité pour les citoyens, les entreprises, les Etats.
En savoir plus