Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Groupe de travail : Résilience d'une Nation

La sécurité de notre pays et notre autonomie stratégique impliquent certes des capacités traditionnelles de défense mais aussi, et on l’a vu depuis 2015, des capacités de Résilience. Cette capacité à se préparer, à résister et à permettre le rétablissement est devenue progressivement l’affaire de l’Etat. Conceptualisée ces dernières années, la Résilience trouve un écho particulier dans un contexte de menaces et de crises, profondément instable, face à des adversaires déterminés à remettre fondamentalement en cause notre modèle politique et social en portant atteinte à nos valeurs. Il en va aussi et à plus long terme de notre capacité à nous perpétuer.

La Nation est exposée à de nouvelles vulnérabilités multifactorielles et il apparaît clairement que la survie de l’Etat, au sens premier « se tenir debout », est l’affaire de tous et pas uniquement des autorités publiques. La France ne peut être résiliente sans une participation active des citoyens et une refonte volontariste et forte de la citoyenneté.

Depuis deux ans les volontés d’engagement se sont multipliées à tous niveaux : au sein des réserves, dans les associations et au coeur même des entreprises. Il convient aujourd’hui de fédérer ces énergies, de les soutenir, de les organiser pour éviter dispersion et lassitude. Il convient aussi et surtout de renforcer le lien social, le ciment fondateur autour de nos valeurs et de redonner confiance dans le collectif.

Pour cela plusieurs pistes sont évoquées dans le rapport et notamment celles qui se fixent d’encourager toute action déterminante du point de vue des citoyens. Dans le domaine de l’éducation, former les futurs professeurs au sujet et valoriser l’engagement civique des élèves. En matière d’information, sensibiliser les citoyens aux enjeux de la guerre de l’information. Pour les jeunes et les enfants, prolonger le parcours citoyen par un service national universel garant de mixité et développer les programmes de formation sur la Résilience familiale.

De nombreuses idées ont été déjà formulées. Nous proposons de les développer et de les structurer dans le cadre d’une Fondation Résilience Citoyens, centre de prévention et de préparation aux crises, impliquant l’ensemble des acteurs et en proposant la définition d’un indicateur de Résilience de l’Etat et des citoyens.

Les travaux se poursuivent autour de l’IRC et de Nelly Fesseau (AA68)

 

Vous pouvez dés à présent acheter Livre «Résilience d’une nation» issu du second grand colloque de l’AA-IHEDN. sur le site amazon.fr au prix de 10€.

Contacter le Groupe de travail

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus