Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Commission Digital Défense

 

 

CONTEXTE ET ENJEUX

Le Digital concentre une capacité d’innovation, la possibilité de créer des ruptures dans les usages des consommateurs et, pour les entreprises, de transformer en profondeur la relation client, les processus métiers et les modèles économiques.

Il induit un nouveau paradigme :
De nouvelles façons d’échanger, de travailler, de communiquer ; la capacité à innover et créer des ruptures sans grande intensité capitalistique ; une chaine de valeur éclatée entre contenus et transmissions ; Rapprocher le thème du Digital des auditeurs de l’IHEDN est un enjeu important, car le Digital est source d’innovation ouverte, pose des questions de protection des infrastructures vitales, de protection des données, d’intelligence économique.

Le Digital est un creuset pour bâtir de nouvelles entreprises, de nouvelles compétences au niveau européen mais constitue un levier important de puissance et de sécurité pour les citoyens, les entreprises, les Etats.

Créé en 2017, le Commandement de la cyberdéfense (COMCYBER) a participe pour la première fois au défilé du 14 juillet 2018 à Paris. Ce commandement est responsable de la protection, de la défense des systèmes d’information et de la neutralisation en cas d’attaques informatiques, et de la conduite des opérations dans le cyberespace.

Les Armées ont fait du Cyberespace une de leur priorité. A tout nouvel espace, ses frottements, frontières et zones de confrontation. « La cybercriminalité seule, ou la cybercriminalité liée à des Etats, nous lance des défis sur notre faculté à assurer une détection de ces attaques élaborées. En 2017, nous avons détecté environ 700 événements. »  Le Com Cyber a récemment souligné l’étendue de la menace dans une interview donné au journal Libération.

Cette présence au défilé du 14 juillet s’inscrit dans la trajectoire de La Loi de programmation militaire 2019-2025 qui a renforcé les moyens de la France pour lutter contre tous les types de menaces, dont cyber.  Cette « LPM de renouveau », place la lutte contre les cyber menaces au rang de ses priorités, avec en particulier le développement de la cyber résilience et le recrutement de ressources humaines supplémentaire. « Ces effectifs supplémentaires seront ainsi affectés de manière ciblée pour consolider les domaines prioritaires, en matière de renseignement (1 500 sur 2019-2025), de cyberdéfense et d’action dans l’espace numérique (1 500 sur 2019-25, notamment afin de porter à 4 000 le nombre de « combattants cyber »). Des effectifs supplémentaires seront affectés pour renforcer la résilience du ministère en matière de sécurité et de protection (environ 750 sur 2019-25) et pour accompagner les exportations (400 sur 2019-25) », peut-on lire dans le rapport annexé de ce projet de loi.

La Commission Digital Défense vous donne rendez-vous à la rentrée pour poursuivre ses réflexions sur le sujet de la souveraineté numérique.

 

Événements & Archives de la Commission

Événements & Archives de la Commission

Alexandre PAPAEMMANUEL
Co-Président
Alice PEZARD (AA53)
Co-Présidente
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus