Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
CR du déjeuner avec M. Jean Mendelson, ancien Ambassadeur de France à Cuba.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

CR du déjeuner avec M. Jean Mendelson, ancien Ambassadeur de France à Cuba.

Ancien élève de l’Ecole Nationale d’Administration, Jean Mendelson a effectué toute sa carrière dans la diplomatie, avec une longue expérience de l’Amérique latine. Premier poste à l’ambassade de France au Chili entre 1985 et 1988, auprès du Premier Ministre en 1988, chargé de mission au Centre d’analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères (1990-1991), directeur du cabinet du Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères (1991-1992), directeur du service de presse de l’ambassade de France aux Etats-Unis (1992-1995), premier conseiller à l’ambassade de France en Argentine (1995-1998), directeur adjoint des Amériques au ministère des Affaires étrangères (1999-2003), conseiller culturel de l’ambassade de France en Espagne (2003-2006), directeur des Archives diplomatiques (2006-2010). Ambassadeur de France à Cuba entre 2010 et 2015. Nommé pour l’année 2015 Ambassadeur itinérant pour l’Amérique latine et les Caraïbes, afin de préparer la COP 21.

Les évolutions récentes de Cuba sont rapides. En quoi la situation de Cuba intéresse-t-elle la France ?

Cuba occupe une position très spécifique : l’Amérique latine est « née » à Cuba en 1492…Il existe une solidarité des autres pays d’Amérique latine vis-à-vis de Cuba – image positive de la révolution cubaine auprès de la plupart des chefs d’état d’Amérique latine (dont beaucoup sont de gauche et ont même eu une jeunesse “gauchiste”), en dépit de la nature et de l’évolution du régime. Les Etats-Unis en ont fait l’expérience au 7ème sommet des Amériques en 2015 qui n’aurait pas eu lieu si les Etats-Unis n’avaient pas accepté que Cuba soit invité. L’isolement de Cuba par les Américains tenait plus au fait que les nationalisations se sont faites sans compensations pour les biens américains (erreur que les autres dirigeants latino- américains qui ont procédé à des nationalisations n’ont pas commise) que pour des raisons liées à l’absence de démocratie et au mépris des droits de l’homme du régime cubain !

Cuba n’est pas un pays très important en termes économiques et il est largement sans ressources et sans argent – ce qui fait que nos entreprises n’ont que peu à gagner.

Mais la France et Cuba sont les deux seuls pays de la zone Caraïbes que l’on peut véritablement qualifier d’états et l’enjeu pour la France est essentiellement politique, culturel et sécuritaire.

La France a toujours eu une politique cubaine, qui trouve sans doute son origine dans l’exil à Cuba de milliers de Français de Saint Domingue entre 1789 et 1806. Les relations de coopération entre les deux états sont significatives, notamment la lutte contre le trafic de drogue, et les relations culturelles (l’Alliance française à La Havane est l’une des plus importantes du monde -nombre de Cubains apprenant le français pour pouvoir s’exiler …à Québec). Le cinéma francophone a régulièrement un festival suivi par 100 000 personnes environ.

Sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la France a initié une révision de la politique de l’Union Européenne vis-à-vis de Cuba. Celle-ci était auparavant très hostile, en raison notamment de l’opposition espagnole (Aznar) et du désintérêt des pays d’Europe du Nord et de l’Est. Seuls la Grande Bretagne et les Pays Bas -qui ont des intérêts dans la zone manifestaient quelque soutien.

Laurent Fabius a effectué une visite officielle à Cuba en 2014 ainsi que François Hollande. Mais on aurait pu profiter de la visite présidentielle pour mieux soutenir nos entreprises, confrontées à la bureaucratie cubaine et craignant les manœuvres américaines.

Dans la perspective des changements récents et de la reprise des relations avec les Etats-Unis, il est vital pour l’équilibre de l’axe Caraïbe que Cuba « n’explose » pas -ce qui pourrait avoir de fortes conséquences sur la Guadeloupe et la Martinique – et que la France maintienne une politique active vis à vis de Cuba, particulièrement sur le plan humain et culturel ,- même si ce pays est peu complémentaire mais plutôt concurrent avec nos DOM.

Cet exposé a été suivi de nombreuses questions, portant notamment sur le rôle -significatif -du Pape François et de l’Eglise catholique cubaine dans l’évolution récente des relations des Etats-Unis avec Cuba (négociations secrètes au Canada à l’été 2014) et sur Guantanamo, sur la procédure légale de la fin de l’embargo et des restrictions actuelles de circulation des citoyens américains, sur l’impact de la communauté cubaine résidant aux Etats-Unis (l’importance de la mafia cubaine est un problème réel à Miami), sur l’évolution intérieure de Cuba (imprévisible), sur l’opposition politique (ou ce qui en reste –la majorité des opposants étant partie !), sur la démographie et la persistance de l’exil des jeunes, sur la bureaucratie étouffant les initiatives, l’échec de l’agriculture et la désertification des campagnes ainsi que sur la « culture cubaine » !!! vis-à-vis du travail.

Consultez également
TOUS À VOS AGENDAS : les prochains déjeunes-débats de la CAE

TOUS À VOS AGENDAS : les prochains déjeunes-débats de la CAE

Jeudi 14 novembre : Déjeuner-débat de la Commission des Affaires Etrangères avec M. Alain Le...

13 octobre 2019
CR du déjeuner avec M. Mohamed-Ali CHIHI, Ambassadeur de Tunisie en FRANCE

CR du déjeuner avec M. Mohamed-Ali CHIHI, Ambassadeur de Tunisie en FRANCE

Diplômé de l’Institut International d’Administration Publique de Paris et du cycle Supérieur de...

11 mai 2016
CR du déjeuner-débat avec M. Iskander IOUSSOUPOV

CR du déjeuner-débat avec M. Iskander IOUSSOUPOV

Compte rendu du déjeuner-débat de la Commission des Affaires Etrangères du 19 avril 2016 avec...

20 avril 2016
CR du déjeuner-débat M. François Nicoullaud

CR du déjeuner-débat M. François Nicoullaud

Compte rendu du déjeuner-débat de la CAE du 16 Février avec l’Ambassadeur Nicoullaud sur le...

16 février 2016
CR du déjeuner du 21/01/16 avec l’ambassadeur Bernard Miyet

CR du déjeuner du 21/01/16 avec l’ambassadeur Bernard Miyet

Compte-rendu du déjeuner débat de la commission des affaires étrangères du 21 janvier 2016 avec...

22 janvier 2016
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus