Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Articles - Com. des Affaires étrangères - Archives
Retour
CR du déjeuner-débat avec M. Iskander IOUSSOUPOV

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

CR du déjeuner-débat avec M. Iskander IOUSSOUPOV

Compte rendu du déjeuner-débat de la Commission des Affaires Etrangères du 19 avril 2016 avec Monsieur Iskander IOUSSOUPOV, Ministre plénipotentiaire, Représentant en FRANCE de la République du TATARSTAN.

En préambule, Monsieur Ioussoupov a retracé l’histoire du Tatarstan, aujourd’hui république membre de la Fédération de Russie, disposant d’un certain degré d’autonomie – mais vivant une évolution vers une plus grande intégration, initiée dans les années 2000 par Vladimir Poutine. La république dispose néanmoins d’un certain nombre de représentations permanentes à l’étranger – dont celle de Paris.

La population du Tatarstan est composée de multiples ethnies. Les slaves (russes) représentent aujourd’hui le premier groupe ethnique (environ 50%), devant les Tatars (environ 40%). Les Tatars sont musulmans en quasi-totalité. Après la révolution de 1991, le nombre de mosquées a décuplé, et le pays doit faire face à une menace de radicalisation. Les autorités sont soucieuses d’éviter la politisation de l’islam et ont pris des mesures draconiennes d’expulsion des musulmans d’origine étrangère susceptibles d’importer le djihad au Tatarstan.

La république du Tatarstan est très importante pour l’économie russe du fait de sa production pétrolière et de son activité industrielle en pétrochimie et industries dérivées. La France a eu des liens économiques importants avec le Tatarstan : c’est dans cette république qu’ont été créées les premières sociétés mixtes franco-russes (Total, Thomson). Mais les relations économiques internationales du Tatarstan ont pâti des sanctions imposées à la Russie ces dernières années par la communauté internationale (par exemple, Total est reparti).

Sur le plan des relations diplomatiques, le Tatarstan a été considéré, après la chute du régime soviétique, comme un lien important avec le monde arabo-musulman, dans lequel il avait quasiment le statut de « pays » au sens du droit international. Mais cette situation s’est effacée sous l’effet du mouvement d’intégration imposé par Moscou.

De nombreuses questions de l’auditoire ont suivi l’exposé introductif de Monsieur Ioussoupov, et ont porté sur le développement des industries autres que pétrochimiques, les relations du Tatarstan avec la France, les USA, le Royaume-Uni, la Chine, le système politique et judiciaire, les attributions respectives du gouvernement local et du pouvoir fédéral, la présence de la langue française.

Consultez également
CR du déjeuner avec M. Jean Mendelson, ancien Ambassadeur de France à Cuba.

CR du déjeuner avec M. Jean Mendelson, ancien Ambassadeur de France à Cuba.

Ancien élève de l’Ecole Nationale d’Administration, Jean Mendelson a effectué toute sa carrière...

15 juin 2016
CR du déjeuner avec M. Mohamed-Ali CHIHI, Ambassadeur de Tunisie en FRANCE

CR du déjeuner avec M. Mohamed-Ali CHIHI, Ambassadeur de Tunisie en FRANCE

Diplômé de l’Institut International d’Administration Publique de Paris et du cycle Supérieur de...

11 mai 2016
CR du déjeuner-débat M. François Nicoullaud

CR du déjeuner-débat M. François Nicoullaud

Compte rendu du déjeuner-débat de la CAE du 16 Février avec l’Ambassadeur Nicoullaud sur le...

16 février 2016
CR du déjeuner du 21/01/16 avec l’ambassadeur Bernard Miyet

CR du déjeuner du 21/01/16 avec l’ambassadeur Bernard Miyet

Compte-rendu du déjeuner débat de la commission des affaires étrangères du 21 janvier 2016 avec...

22 janvier 2016
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus