Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Compte-rendu du voyage d'études en Suisse

Compte-rendu du voyage d'études en Suisse

Voyage d'études en Suisse - 23 au 26 juin 2016

Le dernier voyage d’études de l’AA-IHEDN, organisé dans le Valais suisse, était un peu atypique dans la mesure où le programme a été préparé directement avec un partenaire suisse, l’Association Saint-Maurice d’Etudes Militaires (ASMEM), très proche de l’Association Vauban en France.

L’objectif de ce voyage était de faire une brève étude sur le particularisme de l’armée suisse au service de la neutralité, de l’époque de la Guerre froide à nos jours, au travers du canton valaisan.

Organisé dans une ambiance chaleureuse et dynamique, ce voyage d’études a donné une grande place aux contacts humains en parallèle aux rencontres institutionnelles.

L’accent a été mis sur la responsabilité des cantons tant en matière de défense que de police. La protection et la défense du pays, et de sa population, sont la principale priorité puisqu’il n’y a pas en principe de projection extérieure pour cette armée, même si, à l’époque contemporaine, elle a souvent été impliquée dans des missions de bons offices et des opérations de maintien de la paix hors de Suisse. En effet, pour les Suisses, neutralité ne signifie ni attentisme, ni passivité.

A travers l’Histoire, la préoccupation et l’organisation de la défense ont été au centre de la politique suisse, comme nous l’ont fort bien montré nos différents interlocuteurs : depuis 1848, toute la population est impliquée par un système général de conscription (auparavant les armées étaient cantonales). La Suisse dispose ainsi à la fois d’une armée de professionnels réduite et d’une armée de « miliciens », cette dernière ayant la responsabilité d’une défense principalement passive. Les moyens de défense disponibles ont évolué à travers les siècles : depuis les tours rondes médiévales protégeant le couloir rhodanien jusqu’au système très élaboré de galeries souterraines, de fortifications dans les montagnes et de barrières antichars (les « toblerones ») dans les vallées, qui mettent en évidence un dispositif constamment amélioré et modernisé au cours du XXème siècle.

La Confédération suisse est composée de 26 cantons fièrement attachés à leurs particularismes. Un Suisse ne se reconnaît « suisse » qu’à l’étranger, nous a-t- on dit. De nombreuses « votations » sur les sujets les plus divers associent étroitement les citoyens à la vie communale et cantonale, faisant de ce petit pays un véritable laboratoire de démocratie directe. On perçoit une certaine réserve, voire méfiance à l’égard des tentatives centralisatrices du gouvernement confédéral de Berne. Et cependant nos interlocuteurs, passionnés et attachants, Valaisans dans l’âme, sont très impliqués dans la défense de leur pays, la Suisse. Ils nous ont permis d’être témoins d’un fort sentiment civique et d’un exemple de citoyenneté responsable.

Si la Suisse est fondamentalement neutre, elle est néanmoins armée, bien préparée et prête à défendre de manière solidaire toute atteinte à son territoire avec la plus grande énergie en cas d’attaque. Nous avons ressenti, chez nos interlocuteurs, au travers de nos différentes rencontres, le comportement démocratique et pragmatique d’un peuple solide qui se veut responsable, tant dans la gestion du pays que face aux menaces venues de l’extérieur. L’« esprit de défense » profondément ancré est perceptible. A la clé, des efforts considérables de protection de la population perdurent dans tout le pays. Si certaines fortifications ont été aujourd’hui démantelées, des ouvrages défensifs sont toujours entretenus, pouvant ainsi être rapidement réactivés, de même que des abris antiatomiques avec en permanence des moyens de subsistance pour la quasi-totalité de la population.

Même si elle n’est membre ni de l’OTAN, ni de l’Union Européenne, la Suisse n’est pas une île, et elle est consciente de ses vulnérabilités : la situation internationale peut à tout moment engendrer des menaces sur l’intégrité de son territoire. Les guerres au Moyen-Orient, le terrorisme international, les importants flux migratoires provenant de pays pauvres et/ou en guerre sont particulièrement préoccupants, et constituent les axes majeurs de la politique de sécurité.

Parmi les vulnérabilités évoquées, on notera :

  • la question des approvisionnements extérieurs : ils transitent par quelques cols et tunnels nord-sud qui « pourraient facilement être coupés », laissant une Suisse isolée, incapable, pour certains de « tenir » plus de 4 jours ;
  • la situation démographique : elle est inquiétante du fait de l’augmentation de la population étrangère (aujourd’hui, environ 25%), et d’un enthousiasme relatif à l’intégration qui se traduit par des freins aux demandes de naturalisation ;
  • enfin, le développement d’un service civil fait craindre que les nouvelles générations se sentent moins concernées par l’esprit de défense.

Dans un contexte européen de tension et de morosité, l’impression dominante en Suisse est plutôt celle d’une démocratie sereine attachée aux libertés individuelles, mais consciente des menaces possibles et des instruments nécessaires au prix d’efforts librement et solidairement consentis par tous les citoyens.

Publications liées :

  • Rapport : « L’armée suisse au service de la neutralité, de l’époque de la Guerre froide jusqu’à nos jours ».
Consultez également
Synthèse du voyage de la CVE en Kirghizstan et en Ouzbékistan

Synthèse du voyage de la CVE en Kirghizstan et en Ouzbékistan

SynthèseVoyage d'études de l'AA-IHEDNau Kirghizstan et en Ouzbekistandu 30 avril au 16 mai...

Mireille MUSSO
25 juin 2019
Compte-rendu du voyage d'études en Suède et Finlande

Compte-rendu du voyage d'études en Suède et Finlande

Voyage d'études en Suède et en Finlande - 1er au 9 mai 2018Le bref voyage de la délégation de 10...

20 juin 2018
Compte-rendu du voyage d'études au Mexique

Compte-rendu du voyage d'études au Mexique

Voyage d'études au Mexique du 19 au 31 janvier 2018Le programme qui nous a été préparé par la...

1 février 2018
Compte-rendu du voyage d'étude en Biélorussie

Compte-rendu du voyage d'étude en Biélorussie

Voyage d'études en Biélorussie - 21 au 28 juin 2017Dix-huit auditeurs de l'AA-IHEDN, conduits...

29 juin 2017
Compte-rendu vu voyage d'études à Genève (Suisse)

Compte-rendu vu voyage d'études à Genève (Suisse)

Voyage d'études à Genève (Suisse) - 26 au 29 mars 2017Traiter un tel sujet en trois jours peut...

30 mars 2017
Compte-rendu du Voyage d'études en Irlande

Compte-rendu du Voyage d'études en Irlande

Voyage d'études en Irlande - 27 avril au 1er mai 2016.Cinq jours de voyage en Irlande ne...

2 mai 2016
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus